Horoscope

TAUREAU
21 AVRIL - 21 MAI

 

Artichauts frits à la romaine

Interview

Notez cet article
(0 Votes)

Georgette Gebara

Georgette Gebara D.R.

La danse avant toute chose

Elle a du tempérament, Georgette Gebara, et de l’audace! Celle qui a donné ses lettres de noblesse au ballet libanais a su conserver une incroyable énergie et une surprenante jovialité communicative. Elle vient d’être honorée par le Maqamat Dance Theatre, dans le cadre de la 14ème édition de Bipod-Beirut International Platform of Dance, lors d’une cérémonie qui s’est déroulée au Musée Sursock. Avec des histoires et des émotions plein la mémoire et le cœur, elle raconte son parcours.

Georgette Gebara a grandi en Égypte dans une famille où la culture avait sa place. Son père avait une station de radio qui n’hésitait pas à diffuser des opéras entiers sur les ondes et sa mère est la première femme dans le monde arabe à avoir conçu et réalisé un programme pour enfants à la radio. Très jeune, la petite Georgette commence la danse qui, au fil des années, devient sa première passion. Une passion qui lui colle à la peau, qui l’accompagne sur le chemin de la vie et lui procure un bonheur sans nom. Quand la famille met le cap sur le Liban, la jeune ballerine va poursuivre sa formation à Beyrouth. Détentrice d’une bourse, elle s’envole plus tard pour la Yougoslavie. «Ce fut, dit-elle, une merveilleuse expérience!» Désireuse d’enrichir sa formation encore et encore, elle s’inscrit à des cours de danse contemporaine aux États-Unis. «J’ai appris en plus, 10 à 12 danses dans le registre folklorique.»

   G.B.
Lire la suite

 

Laissez un commentaire

(*)Mentions obligatoires

captcha...

Editorial

Faites votre choix

Réjouissons-nous! Nos élus potentiels ont du talent! Un incroyable talent! Ils sont passés maîtres dans l’art de la séduction… Il suffit de voir leurs faces en format XXL, bien photoshopées, qui ornent les moindres coins et recoins de la ville et du pays pour tomber sous leur irrésistible charme! Il y a le vrai, le faux, le laid, le beau, «le dur, le mou, le gros touffu, le p’tit joufflu»… (avec la permission de Pierre Perret!) Des portraits à faire pâlir d’envie les George Clooney, Brad Pitt et autres beaux gosses.

EXCLUSIF

La danse avant toute chose

Elle a du tempérament, Georgette Gebara, et de l’audace! Celle qui a donné ses lettres de noblesse au ballet libanais a su conserver une incroyable énergie et une surprenante jovialité communicative. Elle vient d’être honorée par le Maqamat Dance Theatre, dans le cadre de la 14ème édition de Bipod-Beirut International Platform of Dance, lors d’une cérémonie qui s’est déroulée au Musée Sursock. Avec des histoires et des émotions plein la mémoire et le cœur, elle raconte son parcours.