Horoscope

TAUREAU
21 AVRIL - 21 MAI

 

Artichauts frits à la romaine
Notez cet article
(0 Votes)

Conserver ses ovocytes

Conserver ses ovocytes D.R.

Avoir un bébé après 40 ans

L’âge moyen de la première grossesse n’a cessé de reculer ces dernières décennies en raison de l’augmentation de l’espérance de vie, qui a atteint 84 ans pour les femmes. Autant dire qu’à 40 ans, celles-ci se sentent encore jeunes et en pleine forme. Toutefois, avoir un enfant après 40 ans comporte de sérieux problèmes. Le point avec le professeur franco-libanais Jean Marc Ayoubi, chef de service de gynécologie - obstétrique et médecine de la reproduction de l’hôpital Foch (France).

«Nombreuses sont les raisons qui retardent aujourd’hui l’âge de la maternité. La majorité des jeunes filles veulent suivre des études universitaires, mener une carrière qui leur apporte un épanouissement et une indépendance satisfaisants. Or, certaines ignorent que la fertilité chez la femme commence à diminuer vers 30 ans. À partir de 35 ans, elle baisse significativement et chute après 40 ans. Ainsi, il vaut mieux prévenir que guérir», explique le Professeur Ayoubi. «Il est ainsi nécessaire de s’y prendre tôt pour réussir un projet de grossesse et soigner son hygiène de vie. L’exercice physique, l’exposition à la pollution, l’alimentation, la fatigue, le stress, le tabagisme, la consommation d’alcool, de drogues… sont des facteurs influençant la fertilité.»

Marlene Fakhoury
Lire la suite

 

Laissez un commentaire

(*)Mentions obligatoires

captcha...

Editorial

Faites votre choix

Réjouissons-nous! Nos élus potentiels ont du talent! Un incroyable talent! Ils sont passés maîtres dans l’art de la séduction… Il suffit de voir leurs faces en format XXL, bien photoshopées, qui ornent les moindres coins et recoins de la ville et du pays pour tomber sous leur irrésistible charme! Il y a le vrai, le faux, le laid, le beau, «le dur, le mou, le gros touffu, le p’tit joufflu»… (avec la permission de Pierre Perret!) Des portraits à faire pâlir d’envie les George Clooney, Brad Pitt et autres beaux gosses.

EXCLUSIF

La danse avant toute chose

Elle a du tempérament, Georgette Gebara, et de l’audace! Celle qui a donné ses lettres de noblesse au ballet libanais a su conserver une incroyable énergie et une surprenante jovialité communicative. Elle vient d’être honorée par le Maqamat Dance Theatre, dans le cadre de la 14ème édition de Bipod-Beirut International Platform of Dance, lors d’une cérémonie qui s’est déroulée au Musée Sursock. Avec des histoires et des émotions plein la mémoire et le cœur, elle raconte son parcours.