Notez cet article
(0 Votes)

Sacred Catastrophe: Healing Lebanon de Zena al-Khalil Un rituel de guérison

L’artiste Zena el-Khalil occupe Beit Beirut jusqu’au 27 octobre, pour présenter au public Sacred Catastrophe: Healing Lebanon. Un appel à la paix.

À travers Sacred Catastrophe: Healing Lebanon, Zena el-Khalil convie les visiteurs à entrer de plain-pied dans un rituel. À le sentir, à l’expérimenter, à le vivre. Un rituel de guérison. De réconciliation, avec soi, avec l’autre, avec sa mémoire propre. La mémoire de tout un pays, merveilleusement symbolisée par le lieu même où se tient l’exposition, à Beit Beirut, l’ancienne maison jaune, maison Barakat, située sur l’ex-ligne de démarcation, entre l’est et l’ouest de la capitale. Son emplacement stratégique a transformé l’immeuble en une forteresse militaire, un refuge idéal pour les francs-tireurs, une vraie machine de guerre.

 

Laissez un commentaire

(*)Mentions obligatoires

captcha...

Editorial

PROMESSES ET RÉALITÉS

La gestion de la ville de Beyrouth a été confiée à la Liste des Beyrouthins suite aux élections municipales de 2016. Fort bien. Vive la démocratie!

Aujourd’hui, 16 mois plus tard, on est en droit de se demander quelles sont, parmi les promesses annoncées à grand fracas en présence de tous les députés de la capitale, celles qui ont été concrétisées.
Toute une panoplie d’engagements avait été servie au citoyen à l’époque avec des intitulés plus que ronflants. Question de se rafraîchir la mémoire, voici en bref la feuille de route qui avait été publiée à l’époque: