Horoscope

BALANCE
23 Sept - 23 Oct

Interviews

Notez cet article
(0 Votes)

Fashion Freak Show Jean Paul Gaultier

Fashion Freak Show Jean Paul Gaultier D.R.

50 ans de culture pop, disco, punk, rock...

Exubérant, provocateur, drôle, l’enfant terrible de la mode bouscule Paris. Prêt à en découdre avec les codes de la revue, il signe un époustouflant défilé de souvenirs, promène de fil en aiguille son regard tendre et décalé sur l’univers totalement freaky, sexy, crazy et V.I.P. de la mode. De ses débuts d’autodidacte à ses plus grands succès, des folles soirées du Palace aux sulfureuses nuits londoniennes, la légende de la couture s’inspire du cinéma et de la danse.

Jean Paul Gaultier célèbre 50 ans de culture pop, disco, funk, punk, rock… Nous offre les pièces cultes de son répertoire, de la marinière au corset de Madonna et, un festival de costumes exclusifs à l’élégance folle. Avec une fantaisie entre coups de génie, excès, poésie et moments magiques dont il nous ouvre les coulisses

À la veille de la première vous avez le trac?
Je me sens complètement dedans et cela me réveille la nuit. Je ne sais pas si c’est vrai ou si je rêve mais je fais! C’est beaucoup de travail comme créer 10 défilés à la fois. Étant un control freak maniac total, je plonge et puis je nage en apportant beaucoup d’importance à la mise en scène.

Pour vous la mode a toujours été liée au spectacle?
Déjà enfant je greffais des plumes et des seins en cônes à mon ours Nana, ma première héroïne transgenre! Je voulais montrer les différences, pas faire de la mode sur cintre avec des patronnages. Alors pour mon premier défilé j’ai choisi des non-mannequins, des beautés avec des attitudes autres que le cliché sexy sensuel. J’articule toujours la mode comme un show car habiller quelqu’un c’est lui donner vie!

Quel pitch feriez-vous à Madonna du Fashion Freak Show?
Je lui dirais d’abord de venir parce que l’on va parler d’elle! Je résumerais par l’histoire de ma vie, des choses que j’ai vécues, vues, revendiquées et aussi jamais racontées. On ouvre sur moi à 9 ans découvrant grâce à ma grand-mère les Folies Bergères dans un documentaire. Puis sur Falbalas, le film de Jacques Becker où Micheline Presle tombe amoureuse d’un couturier et déclenche ma vocation! Comme mon langage est essentiellement graphique, des flashs vidéos et photos feuillettent la chronologie de mon journal intime. Avec des hommages à Pedro Almodovar, Rossy di Palma, Luc Besson pour le cinéma. Madonna, Kylie Minogue, Mylène Farmer, Lou Reed… et, pour la danse, Régine Chopinot et Angelin Preljocaj.

En savoir plus

 
Plus dans cette catégorie : « Julien Fournié

Laissez un commentaire

(*)Mentions obligatoires

captcha...

Editorial

Faut-il s’étonner des multiples scandales qui se sont succédé cet été à l’Aéroport International Rafic Hariri de Beyrouth? Voilà plusieurs années que notre unique aéroport dit «international» ressemble dramatiquement à notre chaos national! Il souffre d’un mal chronique aggravé par une dégradation galopante. Décrépitude, pourrissement…

En savoir plus