Horoscope

BÉLIER
21 MARS - 20 AVRIL

 

L’apéro-cube de Chefclub!
Notez cet article
(0 Votes)

De Naples à la côte Amalfitaine

De Naples à la côte Amalfitaine Belinda Ibrahim.

Napoli, c’est Beyrouth, sauf qu’on y parle l’italien et qu’on y mange très bien pour presque rien. Pour profiter à fond de la côte amalfitaine sans se ruiner, se poser à Naples et louer une voiture pour découvrir la «costiera», comme l’appellent les Italiens, en égrenant les merveilleux petits villages disséminés tout au long du parcours. Plongée dans la dolce vita italiana.

 

Napoli, ville hautement addictive!
«L’Italien (attention: le Napolitain!) sur sa Vespa qui hurle et klaxonne comme un dingue»… c’est bien loin d’être un cliché. Naples est une ville où règne le chaos et les détritus à la libanaise, mais avec un charme saisissant qui ne lâche plus le touriste. On se sent chez soi puisque griller un feu est chose courante! Mais lorsqu’on se réveille avec une vue sur le Vésuve, que l’on visite Pompéi et Herculanum, que l’on découvre les souterrains de la ville, que l’on savoure la meilleure pizza au monde à 4 euros, après avoir fait une queue de 2 heures à L’Antica Pizzeria Da Michele, on se rend à l’évidence: Naples est une des merveilles méconnues du monde! Un détour par le quartier espagnol avec ses ruelles étroites, les draps suspendus entre les maisons et petites cours décrépies vous maintiendront dans l’idée que vous êtes chez vous. À visiter absolument: le musée de Capodimonte et sa vue imprenable sur la fameuse baie de Naples; la chapelle San Severo, le Teatro San Carlo, Spaccanapoli, la Piazza del Plebiscito, le Parco Virgiliano, le musée archéologique national qui recèle une des plus importantes collections d’objets d’art au monde abritant de sublimes mosaïques provenant de Pompéi. La liste des trésors de Naples serait interminable…


B.I.

Lire la suite

Lu 557 fois
Plus dans cette catégorie : « Thaïlande

Laissez un commentaire

(*)Mentions obligatoires

captcha...

Editorial

Applaudisseurs encore et toujours!

Les spectacles électoraux en son et lumière des divers partis se suivent et se ressemblent. C’est à qui affichera le slogan le plus percutant, diffusera l’hymne le plus lyrique (!), excitera le mieux la foule, prononcera le discours le plus tendancieux panaché de promesses fort illusoires et rassemblera le plus grand nombre d’applaudisseurs autour de son zaïm adulé!

EXCLUSIF

La science du bonheur

 

Taches de rousseur sur peau blanche, yeux lumineux, sourire craquant, éclats de rire francs, Ève Tamraz Najjar est à la fois douce et pétulante. La jeune Libanaise qui a eu la chance de figurer cette année à deux reprises sur le listing de Forbes pour les moins de 30 ans est, sans en avoir l’air, une bucheuse qui, malgré le succès galopant venu à sa rencontre, a su rester d’une simplicité touchante.